Little Miss Sunshine

Publié le par Mona

 

Little Miss Sunshine

 


De Jonathan Dayton et Valérie Faris

Avec Greg Kinnear, Steve Carrell, Toni Collette, Paul Dano, Abigail Breslin, Alan Arkin

 

"Olive Hoover est la petite dernière d’une famille typiquement américaine…Le jour où elle est sélectionnée pour le concours de beauté Little Miss Sunshine, toute la famille l’accompagne pour un voyage aussi chaotique qu’insolite à travers les Etats-Unis…"

 

La famille Hoover est une famille de « loosers » : un père qui espère tirer le gros lot avec son livre mais qui n’a aucun succès, un grand-père héroïnomane qui se retrouve à devoir vivre chez sa fille et sa famille car il a été renvoyé de la maison de retraite à cause de son addiction, un aîné adolescent en pleine crise, un oncle qui réchappe d’une tentative de suicide, une mère qui tente de coller tous les morceaux et finalement un petite dernière qui rêve de remporter un concours de beauté. Elle se retrouve sélectionnée pour le concours de beauté Little Miss Sunshine, en Californie, loin de chez elle. La famille entière décide de l’accompagner, en minibus brinqueballant, tenant toujours debout on ne sait comment. Au cours de cette longue route il arrive beaucoup de péripéties, jusqu’au clou du spectacle, la compétition. Parmi toutes ces petites poupées Barbie, Olive détone un peu, la chorégraphie de son grand-père ne manque pas d’être remarquée…

C’est drôle, caustique et émouvant à la fois. Le scénario est complètement loufoque, la société américaine en prend un coup, mais les personnages sont très attachants et magnifiquement interprétés. C’est « un concentré de bonne humeur » ! A voir absolument.

 

 

Et voici la bande-annonce:

 


Attention: si vous avez Firefox la vidéo n'apparaît pas sur cette page pour je ne sais quelle raison (je laisse cela aux spécialistes), alors vous pouvez aller directement sur le site ici


NB : Ce film a obtenu :
  • Le Grand Prix du Festival de Deauville 2006
  • Les Oscars 2007 du meilleur scénario et du meilleur second rôle masculin pour la prestation d’Alan Arkin
  • Lors de l'Independant Spirit Awards 2007 : meilleur film, meilleurs réalisateurs, meilleur scénario.

 

Publié dans A l'écran

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article