Mon cœur n’oublie jamais – Agnès de Lestrade

Publié le par Mona

Mon-coeur-n-oublie-jamais---Agnes-de-Lestrade.jpg

 

Angèle va passer des vacances chez sa grand-mère, car sa maman doit rester à l’hôpital à cause du bébé dans son ventre  qui veut sortir un peu plus tôt que prévu, et son père est très occupé par son travail. Angèle est ravie, elle adore sa grand-mère, une ancienne comédienne très originale qu'elle appelle Mamia.


«  "Mamia" et "triste" : deux mots qui ne vont pas du tout ensemble. Quand je pense à Mamia, je vois ses yeux verts en amande comme deux lacs bien frais. J’entends sa voix enrouée qui pétille, qui danse, qui rit. Ses mots qui nous emportent là où on n’a pas l’habitude d’aller. » (p. 28)


 Mais cette fois-ci, quelquechose est différent: Mamia fait des choses bizarres comme par exemple une soupe aux cerises vertes, elle confond le prénom d'Angèle avec celui de sa maman, elle semble avoir oublié que son mari est mort. Oui, un bizarre qui fait peur.


« Je ne dis pas que j’ai un peu peur de rester toute seule avec Mamia qui est bizarre, encore plus bizarre que d’habitude. Pas un bizarre rigolo, mais un bizarre qui inquiète. Et je sais très bien faire la différence entre tous les bizarres. Je ne dis rien à maman. » (p. 73)


« Mamia me fait peur. Je crois qu’elle a des trous dans la tête. Des trous que l’on ne peut pas reboucher. » (p.80)


Ce court roman tente d'expliquer la maladie d’Alzheimer aux plus jeunes. Il raconte avec délicatesse les premiers oublis, les comportements étranges des personnes qui souffrent de cette maladie, mais du point de vue d’une enfant.  Angèle ne comprend pas tout mais sent que ce n’est pas normal et peu à peu elle découvre la réalité.


« Je ne sais pas pourquoi en ce moment, les mots s’envolent. Ils ne veulent pas rester avec moi. Je les apprends, oui, je les apprends. Et ils disparaissent. » (p. 77)


Un joli texte, tout en finesse, tendre, rehaussé par les illustrations de Violaine Marlange. A conseiller à partir de 7 ans (la collection ZigZag s'adresse plus particulièrement aux 7-9 ans).

 


Mon cœur n’oublie jamais - Agnès de Lestrade, illustrations de Violaine Marlange.

Editions du Rouergue, Collection ZigZag, 2010, 109 p.

ISBN : 978-2-8126-0100-2

 

Publié dans Littérature jeunesse

Commenter cet article

Anis 01/05/2011 22:14


Je me demnde si ce n'est pas elle qui a écrit "Tim sans dragon" que j'ai adoré !


Mona 04/05/2011 17:21



Après vérifications, c'est Agnès Laroche qui a écrit "Tim sans dragon" que je ne connais pas. On dirait que ça ressemble un peu à "Eragon", si tu connais, mais pour un lectorat plus jeune. Si tu
aimes les histoires de dragons et la fantasy, tu adoreras "Eragon" ! Par contre il y a 3 tomes, et le 4e à paraître un jour. Il faut aimer les sagas. Moi je suis fan !



Anis 01/04/2011 22:26


Ta nouvelle bannière est vraiment très jolie.


Mona 02/04/2011 17:05



Merci, je me suis amusée ! :)



Kenza 27/03/2011 17:21


Bonjour Mona,
Je te remercie de ta visite et de ton gentil commentaire. Cela me fait chaud au coeur!
Amicalement


Mona 30/03/2011 14:47



J'espère que tous ces commentaires de soutien te redonnent le moral. A bientôt pour de nouvelles lectures !



Anis 19/03/2011 08:13


Les extraits que tu cites sont très beaux. Une écriture poétique, métaphorique.


Mona 26/03/2011 21:59



Oui, et très accessible aux enfants également.